A quelques heures de la première étape de la coupe du monde de bloc qui se déroule en Suisse ce week-end, on a posé quelques questions à certains membres de l'équipe de France. On commence avec Alban Levier...

Carte d’identité

  • Nom/Prénom : Alban Levier
  • Age : 21  ans
  • Taille : 1 m 70
  • Club : ES MASSY
  • Poids : 60 Kg
  • Membre de l’équipe de France depuis : 3 ans
  • Discipline : Bloc

 

 

Salut Alban, tu t’apprêtes à participer à la coupe du monde de bloc de Meiringen, en Suisse ce week-end. Comment te sens-tu avant ce gros évènement ?

Salut ! Je suis impatient que ça commence évidemment. Physiquement, je me sens prêt, souple et reposé. Il va falloir mettre toutes les chances de son côté mentalement maintenant !

 

On t’as vu monter en puissance cette année avec des croix d’anthologie en forêt. Peux-tu nous dire quelques mots sur ta préparation et sur les personnes qui t’accompagnent ?

Ma préparation a été millimétrée par Rémi Samyn. Je m’entraîne donc régulièrement au pôle France de bloc de Fontainebleau. Depuis Octobre 2015 l’objectif est le même : arriver en forme pour la saison internationale. A mes yeux la grimpe en forêt est essentielle dans une préparation pour les compétitions. C’est hyper motivant et hyper exigeant. Quand je regrimpe en salle après des périodes en forêt comme cet hiver, je trouve que ma grimpe est plus riche. Faut-il encore être capable de faire les blocs proposés en 5 minutes ;)

Pour la préparation mentale, je travaille avec Christophe Bichet. Il m’aide à répondre à certaines questions, à caler des petits rituels, …

Un grand merci à eux deux d’ailleurs !

 

A quoi ressemble une journée d’entrainement pour toi ?

En début de saison, on a tendance à faire deux séances par jour pour avoir du volume en insistant sur la préparation physique. En général, je commence avec une séance de musculation le matin puis de la grimpe orientée selon certains thèmes l’après-midi.

Avant les compétitions importantes, on lève le pied afin de récupérer au mieux et de surcompenser comme on dit J . Du coup, plus l’année avance, plus l’entraînement devient qualitatif en réglant des petits détails et en reproduisant au mieux des circuits de compétitions par exemple.

 

 Quel est ton principal objectif en compétition cette année ? Bercy c’est pour la fin de l’année. Est-ce que tu vise le combiné ou es-tu concentré essentiellement sur le bloc ?

Cette année l’objectif principal c’est GRIMPER ! Je ne vise pas de places particulières, pas de titres particuliers. Je trouve que se fixer un objectif qui nous obnubile est le meilleur moyen de ne pas y arriver. Je souhaite simplement être régulier en me laissant grimper et si j’y arrive, … tout se passera bien.

Et non, que du Bloc cette année ! Je n’arrivais pas à optimiser mon entraînement pour être prêt pour les trois disciplines à la fois. Plus tard peut-être !

 

Y a-t-il encore des blocs qui te font rêver à Bleau ? Quels sont tes projets sur rocher à l’étranger ?

Il y en a bien trop pour tous les citer. J’aimerais bien aller essayer la Pierre philosophale et me mettre dans la version basse de Satan I Helvete.

A l’étranger, je crois que j’ai tout à faire ;) Franchement je n’ai encore aucun projet en tête. Ça fait un moment que j’ai envie de découvrir les secteurs en Suisse et aux US. Je trouverai sûrement du temps cet automne et cet hiver pour tout ça. Tout du moins, je l’espère !

 

L’escalade occupe une grande place dans ta vie. As-tu d’autres passions ?

Euh …  L’escalade !?

Je dois peut être passer pour un acharné mais quand je ne grimpe pas, j’ouvre, je prends des photos de grimpe ou je pense à des prises. Alors bon, mes petits hobbies restent liés à l’escalade.

 

Tu participes aux Training Kamp avec la Team KYou cet été. Est-ce important pour toi de transmettre aux jeunes générations ta passion et de les aider à progresser ? Allons-nous te retrouver sur d’autres évènements du même type ?

Evidemment, c’est super intéressant de pouvoir partager avec la nouvelle génération qui n’attend qu’une chose : repousser à leur tour les limites de l’activité. Je suis encore jeune et justement je me vois encore quelques années auparavant à leur âge ce qui me permettra de mieux cerner leurs attentes je pense. Ce qui est sûre c’est que l’on va bien s’amuser, enfin moi ;)

Je participerai volontiers à d’autres évènements de ce genre si une organisation comme la Team K-you me le propose.

 

Un petit mot pour la fin ?

Merci à toi pour cette interview.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS