Block’Out a imposé la magnésie liquide dans toutes ses salles depuis maintenant un mois. Le sujet défraye la communauté des grimpeurs. Alors, pour ou contre, voici mon avis…

 

Nous sommes nombreux à être accro à la magnésie en poudre. Personnellement, c’est à la limite du psychologique. Si je n’ai pas ce moment que dis-je, ce cérémonial où je frotte une main pleine de poudre contre l’autre avant un run, je ne suis pas bien. Et je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’ai cherché les gros bacs de magnésie pour aller y plonger les mains et pouvoir frotter mes mains l’une contre l’autre avant de partir pour un essai… Je vous promets que je ne sniff pas la magnésie pour autant !

J’ai lu beaucoup de messages contre cette décision. J’ai entendu beaucoup de grimpeurs se plaindre des gros tas de magnésie qu’on trouve maintenant sur les gros plats des blocs faciles. Il faut comprendre qu’un grimpeur débutant aura peut-être tendance à mettre trop de magnésie sur ces mains avant de grimper et qu’à force de se prendre des claques pâteuses, certaines prises le supportent mal.

Cette décision a été tentée à de nombreuses reprises dans des salles et chacune de ces expériences ont été un échec.

De ce fait, je comprends les retours en mode pas content des grimpeurs lus sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. Cependant, je voulais quand même souligner les quelques points positifs que j’ai appréciés hier soir.

C’était une séance de reprise en famille en mode cool. Les enfants étant gardés, nous avions prévu de manger sur place après la grimpe. J’appréhendais le fait d’avoir à mettre de la magnésie liquide trop souvent. Et de me retrouver avec une couche de magnésie trop importante pour bien sentir le contact avec les prises.

Au final, je n’ai que très peu utilisé la magnésie. Pendant les blocs d’échauffement, le simple fait de grimper déposait une couche un peu collante sur mes mains. Je n’ai pas senti le besoin d’en remettre. Alors oui, j’ai cherché plusieurs fois les bacs à magnésie. Certain m’ont même entendu dire « ils auraient dû fournir le psy qui va avec ». Comprenez-moi, je grimpe depuis longtemps et j’ai conscience de mon addiction.

Mais j’ai apprécié pouvoir manger sur une table sans magnésie. J’ai apprécié d’avoir un pantalon qui n’était pas blanchi à la fin de la séance. D’habitude, quand je rentre chez moi, mon pantalon part direct au lavage tant il est recouvert de magnésie. J’ai apprécié d’avoir le nez propre en sortant de la salle. Et je l’avoue, j’ai apprécié ces points-là. Oui, certaines prises sont plus dures à tenir. On ne va pas se mentir. Mais si je viens à la salle, c’est pour grimper des blocs dures, c’est pour m’entrainer, pour progresser. Alors si certains blocs sont un peu plus durs… perso, ça me va.

 

Ps : Ceux qui me connaissent savent que je suis proche de Block’Out. Mais je tiens à préciser que personne ne m’a demandé d’écrire cet article. Je reste impartial. Ces quelques lignes n’engagent que moi.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS